MUNICIPALITE : PROJETS 2022

Plusieurs projets vont voir le jour sur la commune en 2022 :

  • L’aménagement du Chef-Lieu, un projet phare :

C’est le projet phare de l’équipe municipale que l’aménagement du Chef-Lieu qui devrait voir le jour en 2022 et s’étalerait sur 3 années. Un long chemin a été nécessaire avant l’aboutissement de la première phase de cet avant-projet, qui sera présenté à la population dans le courant du printemps.

« On a commencé à travailler sur ce projet en 2016-2017 avec un groupe mixte (moitié élus/moitiés habitants), on est arrivé au constat fin septembre 2019 que l’on n’arrivait plus à avancer et qu’il fallait être accompagné, souligne Gilles Blanc, membre du comité de pilotage du Chef-Lieu en qualité d’habitant. Les élections municipales ont provoqué un double mouvement : moins d’habitants dans le groupe (plus que 4) et tout le conseil municipal qui s’est mobilisé pour ce projet avec un foisonnement d’idées qui a beaucoup aidé pour arriver au stade opérationnel. Un travail avait été effectué les 1ères années avec l’assistance de Philippe Bouche, architecte ; son intervention aujourd’hui est en qualité d’habitant bénévole. Parallèlement, on a fait appel à un cabinet « Condition Urbaine » de Lyon, pour nous aider dans la démarche. Au cours des mandats précédents, de nombreuses opérations ponctuelles ont vu le jour : nouvelle école, réhabilitation de la mairie, Hameaux des Bois, des Prés, réaménagement de la place de l’église, du stade de foot avec les nouveaux vestiaires… Pour le Chef-Lieu, l’idée était de faire un projet global, cohérent et celle directrice était qu’il n’y avait pas dans la commune un lieu où spontanément on a envie de se retrouver. On a alors rêvé ensemble d’une place du village, lieu emblématique ». Ce que nous faisons avec l’aménagement du Chef-Lieu, c’est en fin de compte la seconde tranche d’un projet commencé il y a 15 ans ; et là, le cercle est bouclé. Sur l’ensemble, ce projet va favoriser les déplacements doux avec des créations de cheminements piétons ; les travaux seront faits avec le souci du respect de l’environnement, des arbres seront replantés ; les voitures ne pourront pas circuler dans le périmètre de l’école et la route de la traverse sera aménagée pour ralentir et sécuriser la circulation.  L’idée est aussi d’ouvrir le Chef-Lieu à de nouveaux habitants avec de nouvelles constructions principalement dédiées à l’habitation mais aussi à de nouveaux services tertiaires et/ou publics.

  • L’extension de l’école :

Dans cet aménagement est venu se greffer le besoin le plus urgent, à savoir l’extension de l’école ; c’est ce qui a défini le reste. Lors de la construction de la nouvelle école en 2008, il y avait 33 enfants, aujourd’hui il y en a 100.  D’une superficie actuelle de 800 m², nous allons l’agrandir de 300 m². Cette extension concernera le pôle « maternelle », la cantine, l’espace ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement)/garderie, ainsi que la création d’une classe supplémentaire. Soit un coût global prévisionnel de 770 000 € . Le souhait de la municipalité est d’envisager également d’ouvrir un accueil pour la petite enfance, une micro-crèche, car la MAM (Maison Assistance Maternelle) a dû s’arrêter faute de locaux adaptés.

Les autres projets sur 2022 :

  • Aménagement de la zone de la Traverse Sud :

« L’aménagement du Chef-Lieu prévoit également l’aménagement de la zone de la Traverse Sud ; un projet pour l’instant gelé suite à un recours déposé par un riverain contre ce projet d’aménagement ».

  • L’Aménagement d’une zone économique à vocation intercommunale, destinée à l’accueil d’entreprises ne présentant pas de nuisances pour l’environnement. A cet effet nous avons relancé la CGLE (Chambéry-Grand Lac Economie) qui est en charge du développement économique des 2 agglomérations (Chambérienne et Aixoise). La commune est propriétaire de 2 hectares et demi de terrain à vocation artisanale ; Nous avons la volonté de créer une zone d’activités en conformité avec le PLUiHD. On a rencontré deux fois le président de Grand Chambéry et un monteur d’opération de CGLE.
  • La vidéosurveillance : Ce projet a été réactualisé depuis l’installation de la fibre sur la commune. Il démarrera en 2022 en coopération avec la gendarmerie.